09/07/2008

Bon à savoir

Le précompte immobilier, c'est l'impôt que vous payez chaque année en fonction de votre maison (taille, situation...) et qui est calculé d'après votre revenu cadastral. Ce que beaucoup de gens ignorent, c'est qu'en fonction de certains critères, ils peuvent bénéficier d'une réduction de leur précompte immobilier.

C'est le cas s'il s'agit d'une habitation modeste (R.C. inférieur à 745€), si le chef de famille est handicapé ou invalide de guerre, si l'un de ses enfants à charge est handicapé, ou tout simplement s'il a au moins deux enfants à charge.

Toutefois, pour bénéficier de cette réduction, vous devez la demander vous-même. Ce qui paraît une aberration dans la mesure où l'administration fiscale est bien sûr en possession de tous ces éléments, mais c'est clairement stipulé au dos de votre avertissement-extrait de rôle pour le précompte immobilier.

Vous devez donc vous adresser à la recette des contributions directes dont vous dépendez, et demander un formulaire permettant de bénéficier de la réduction. Si vous habitez en Région wallonne, cette réduction est de 125€ par enfant à charge; en Région bruxelloise, de 10 % par enfant à charge. Bon à savoir: si vous n'aviez pas demandé la réduction en y ayant droit, vous pouvez remonter trois ans en arrière. Autrement dit, si vous avez deux enfants à charge qui ont, par exemple, 5 et 6 ans, et que vous demandez aujourd'hui cette réduction, l'administration fiscale devrait, si votre précompte immobilier atteint bien 250€ par an et que vous l'avez déjà payé en 2008, vous rembourser 750€.

PS: Faites suivre ce post à vos proches qui pourraient être intéressés. Figaro est toujours heureux de rendre service et si en plus ça embête Reynders......

12/06/2008

Plus de pauvres, c'est mieux !

 

Tout compte fait, toute cette histoire de baisse de pouvoir d'achat, ce n'est pas une mauvaise chose...

C'est vrai quoi, si on prend rien que la problématique de la pollution, déjà si les travailleurs ont moins de pouvoir d'achat, non seulement ils achèteront moins de voitures et emprunteront donc plus les transports en commun, mais en plus ils finiront par ne plus posséder de voiture et ainsi donc le problème des files qui encombrent toutes nos autoroutes le matin et le soir des jours ouvrables sera résolu, ce qui fait que les plus riches se déplaceront plus facilement ce qui sera tout bénéfice pour l'économie du pays.

Il y aura également moins de bouchons sur les autoroutes françaises, italiennes et espagnoles pour partir en vacances, puisque les travailleurs appauvris n'auront plus les moyens de partir en vacances et devront se contenter de Barvaux sur Ourthe, du barrage de l'Eau d'Heure et d'excursion d'un jour à Paradisio. Tout bénéfice pour l'environnement car les charters n'existeront plus, fini tous ces vieux zincs dangereux et pollueurs ! De plus, il est bien connu que les pauvres roulent avec des vieilles bagnoles pourries qui polluent plus, comme ils n'auront plus les moyens d'acheter de l'essence, ils se débarrasseront de leurs vieux tacots polluants et hop, c'est tout bénéfice pour la couche d'ozone !

Un autre phénomène, c'est le temps perdu à faire la file dans les Carrefour et autres Delhaize, étant donné que les pauvres n'auront plus les moyens d'y faire leurs courses et devront se contenter des hard discounts, style Aldi et Lidl, les plus riches perdront moins de temps à faire leurs emplettes et pourront ainsi travailler plus pour gagner plus...

Dans l'enseignement aussi, cela résoudra les problèmes qui sont apparus avec le décret d'inscription d'Arena (surnommée la Bien Aimée), les pauvres inscriront automatiquement leurs enfants dans des écoles de proximité par manque de moyens et pour économiser sur les transports et donc ils ne se mélangeront plus aux autres dans des écoles mieux cotées. La mixité sociale, comme chacun sait étant un frein au développement harmonieux des enfants de milieux aisés.

Comme les pauvres n'auront plus les moyens de payer leurs factures de gaz et d'électricité et devront se contenter de s'éclairer à la bougie (les lampes à pétrole sont exclues bien sûr) et de se chauffer en enfilant plusieurs couches de pulls achetés chez Wibra, les riches pourront enfin faire jouer pleinement la concurrence des distributeurs d'énergie dans un marché restreint véritablement libéralisé.

La même chose est également valable pour le secteur alimentaire, comme les pauvres n'achèteront plus de viande, ni de produits laitiers ou  de légumes, la demande générale sera à la baisse ce qui fera chuter les prix et ça sera tout bénéfice pour les riches.

Plus de files dans les salles d'attentes des médecins où chez le dentiste, puisque les pauvres devront choisir entre manger et se soigner et qu'ils choisiront de manger plutôt que de se soigner, instinct de survie oblige (vous avez remarqué que les pauvres ont une vie pourrie, mais que néanmoins, ö paradoxe, il y  tiennent ?

Les banques n'auront plus à gérer les comptes en banques des pauvres et limiteront ainsi leurs frais ce qui relancera le marché financier grâce à l'augmentation des dividendes aux actionnaires. Il n'y aura également plus de prêts à accorder aux pauvres, donc moins de risques pour le capital et donc plus d'argent pour les placements boursiers....

Bref, la crise actuelle est directement imputable aux pauvres qui ont encore un peu de pouvoir d'achat, la solution consiste donc à les faire travailler plus longtemps (ne dis t'on pas d'ailleurs que l'oisiveté est mère de tous les vices) tout en restreignant leur pouvoir d'achat au maximum, de limiter le chômage dans le temps et autres mesures d'utilité publique ; la seule solution pour sortir de la crise actuelle...

Reynders for President !

10/06/2008

Mons : photos de la manif

manif7
Grand succès à Mons. Nous étions 25.000...

manif1

manif2

manif3

manif4

manif5jpg


manif8

manif10




 

manif9

09/04/2008

Reynders : domiciliation fictive ?

 

C'est l'histoire d'un pompier pyromane qui ne s'est jamais privé de flinguer la fausse domiciliation de Laurette Onkelinx dans la cité des ânes, alors qu'elle préfère Lasne. Vous croyiez toujours que Didier Reynders = Liège ? Détrompez-vous : à l'enquête, il apparait que le grand bleu est en principauté essentiellement lorsqu'il s'agit de faire campagne, voter, siéger au conseil communal, assister aux matchs du Standard ou ouvrir les portes de sa modeste demeure aux médias. Ses moments privilégiés, il les passe en Hesbaye hutoise, plus précisément à Vissoul (Burdinne).

La suite et les photos sur : http://www.lepan.be/?p=2692#more-2692

08/04/2008

Pas faux....

polit16

27/03/2008

Sur le zinc : Reynders

18

26/03/2008

Sur le zinc : Reynders

Les impôts des personnes physiques vont augmenter de 6% en 2008... Reynders c'est un peu comme la Loi de Murphy, c'est au moment qu'on ne regarde pas, que les choses arrivent.

Sans titre 3