07/07/2007

Gaz : Electrabel revoit sa copie

L'opérateur belge retarde d'un mois la hausse des prix, soit au 1er octobre 2007.

Il va aussi renvoyer une lettre explicative à ses clients.
Test-Achats, qui a été consulté, crie victoire et évalue la hausse, pour une facture moyenne, à 200 euros.

 

Le tollé provoqué par l'annonce, il y a trois semaines, d'une hausse du prix du gaz comprise entre 13 et 21 pc à partir du 1er septembre 2007, a obligé Electrabel à revoir sa copie.

 

Le groupe énergétique belge, qui s'est concerté avec Test-Achats, a annoncé, hier, deux décisions. Primo, la hausse n'interviendra que le 1er octobre, soit un mois plus tard que prévu. Ce qui lui donnera, secundo, le temps de "clarifier sa communication". Pour cela, les clients (environ 1 million de personnes) vont recevoir une nouvelle lettre qui expliquera les changements tarifaires avec une nouvelle grille.

"Electrabel a accepté toutes nos exigences", souligne Vincent Labarre, expert énergétique chez Test-Achats.

 

"Campagne trompeuse"

L'organisation de défense des consommateurs, qui parle aussi de "belle victoire", avait mis une pression maximale en demandant par voie d'huissier, le vendredi 22 juin, qu'Electrabel arrête "la campagne trompeuse" lancée mi-juin.

D'après Test-Achats, les contrats déjà conclus arrivant à échéance au 30 septembre concerneraient à peu près 60000 clients. Tous ceux - ils sont environ 10000 - qui auraient signé un nouveau contrat entre le 15 juin et le 4 juillet vont aussi profiter des anciens tarifs pendant un an.

 

Test-Achats calcule, sur base de la nouvelle feuille tarifaire qui sera envoyée aux clients, que l'augmentation du tarif du gaz est de 0,797 cent/kWh, ce qui représente, à paramètres inchangés, 200 euros pour une consommation annuelle moyenne de 25,000 kWh.

 

L'engagement pris par Electrabel, pour tenter de calmer le jeu après les réactions virulentes provoquées par sa décision, de plafonner à 3 pc toute hausse de la facture en 2007 est maintenu. "A ce niveau, il ne s'engage pas grand-chose. Car c'est la facture 2008 qui sera sans doute beaucoup plus chère. Surtout quand on voit l'actuelle flambée du prix du pétrole", précise Vincent Labarre.

 

Test-Achats souligne également dans son communiqué "que le texte du nouveau mailing est épuré de certaines références ou mentions qui auraient pu induire le consommateur en erreur". Cela viserait notamment certaines allusions qui étaient faites en termes de protection contre la hausse du prix du combustible.

 

Sources d'information

Par ailleurs, Test Achats maintient ses réserves sur les explications données par Electrabel sur la sensibilité de ses contrats gaziers conclus avec Distrigaz. L'opérateur avait évoqué le renchérissement de son coût d'approvisionnement.

Il conseille aux consommateurs de comparer les tarifs sur son site (www.test-achats.be).

Autre source d'information : le numéro gratuit (0800.62.205) mis en service par Electrabel.

 

liberalisation