10/06/2008

La FAO a décidé de ne pas décider

 

La FAO qui réunissait une cinquantaine de chefs d'état a terminé son sommet de l'alimentation. Résultat des courses : l'ONU qui avait demandé 30 milliards de dollars pour mettre fin à la crise alimentaire et surtout aux émeutes de la faim dans une trentaine de pays qui y menacent les pouvoirs en place, ne verra pas la couleur du premier dollar.

La déclaration finale, minimaliste et négociée au forceps, n'incite pas à l'optimisme. Elle met en lumière l'importance des divergences. Entre les tenants d'une plus grande libéralisation des échanges agricoles, d'une agro-industrie intensive, et les tenants de la souveraineté alimentaire, défendant le droit de chaque pays à développer une agriculture locale, à l'abri des importations des pays riches, et à échelle humaine. Division aussi sur les biocarburants. Les Etats-Unis et le Brésil ont bataillé ferme pour que les biocarburants, dans lesquels ils ont investi beaucoup, ne soient pas mis à l'index...Mission accomplie en ce qui les concerne..

26418987_p

04/06/2008

Les émeutes de la faim

YAKA 43

Yaka 43