12/04/2008

Scientologie : à quand le procès ?

 

anonLa police fédérale a mené jeudi et vendredi une perquisition au siège belge de l'Eglise de Scientologie, rue Général McArthur à Uccle. Des scellés ont été posés sur le bâtiment. L'enquête, qui a trait à des faux en écriture et une escroquerie, a été ouverte à la suite d'informations communiquées par l'Office régional bruxellois pour l'emploi.
 
 
Une enquête pour faux en écriture et escroquerie a été ouverte après que l'Office régional bruxellois pour l'emploi eut porté des faits nouveaux à la connaissance du parquet.

Durant la perquisition menée de jeudi à vendredi par des policiers fédéraux, au siège de l'Eglise de Scientologie, à Uccle, de nombreux documents ont été saisis, et les scellés ont été ensuite apposés.     

La police a emporté un volumineux matériel, notamment des ordinateurs et des dossiers de comptabilité.

Selon le témoignage d'une personne ayant répondu à une offre parues dans la presse, un contrat lui a été alors présenté où elle était priée d'"adhérer" aux vues des scientologues. Une dirigeante de l'Eglise de Scientologie, Myriam Zonnekeyn, a affirmé qu'il ne s'agissait que d'une recherche de "bénévoles".      

La section belge et le "bureau européen pour les droits de l'Homme", qui est une émanation à Bruxelles du siège américain de l'Eglise de Scientologie, ainsi qu'une douzaine de scientologues étaient déjà sous le coup de poursuites pénales dans une affaire d'escroquerie et d'exercice illégal de la médecine, dont l'origine remonte aux années 1990.      

A quand enfin le procès contre les abus de cette secte malfaisante ?