13/07/2007

La dinde à l'orange

La dinde à l'orange

 

Meuh non, pour les mauvais esprits je précise directement qu'il ne s'agit pas de Joelle Milquet !

Tout simplement d'une recette...de cuisine pour les familles chretiennes, humanistes et nationalistes, comme l'a si bien exprimé mon ami....

 

13240916_m

 

Donc, coupez des escalopes de dinde en petites lanières, lavez l'orange bleue, prélevez son zeste.

pressez une moitié pour obtenir le jus. Demandez à Didier Reynders d'aller voir dans le congélateur si vous y êtes (prévoyez éventuellement un cadenas des fois que la porte se refermerait sur lui...). Coupez les feuilles de menthe en petits morceaux.

Pelez et émincez l'oignon. Si Joëlle milquet pleure, passez lui un mouchoir. Faites fondre un oignon à feu doux dans une sauteuse (mais non pas elle...l'autre...) avec un peu d'huile d'olive (première pression à froid).

 

Faites chauffer l'eau du bouillon. Sortez Dehaene de la cuisine. Ajouter la viande et laissez dorer.

En respectant bien le terme (c'est vous qui voyez bien sûr), ajoutez la menthe et l'écorce d'orange. Poivrez (mais surtout pas du rose). Versez le jus d'orange. Laissez le réduire à feu plu fort puis ajoutez le bouillon et laissez mijoter à couvert entre un et deux mois. Servez chaud avec du riz. Le plat se conserve pendant deux ans....peut-être, en fait ça dépend des circonstances...

 

normal_gauche-droite

 

06/07/2007

Dehaene continue incognito

Jean-Luc Dehaene reçoit les différents chefs de partis en toute discrétion, afin de dénouer les fils de l'écheveau communautaire qui aura son importance dans la possibilité de former un nouveau gouvernement .

 

Jean- Luc Dehaene's bijberoep

 

RTBF : avertissement du CSA

 

05/07/2007

Di Rupo discret sur le rapport Reynders

Di Rupo discret sur le rapport de l'informateur

Le ministre-président du gouvernement wallon, également président du PS, Elio Di Rupo, s'est montré peu disert sur le rapport rédigé par l'informateur Didier Reynders. Il a rappelé que l'exécutif régional avait déjà fait part de ses considérations la semaine passée. Nous avons déjà fait part de nos considérations quelle que soit la composition du gouvernement fédéral, a souligné M. Di Rupo. Je dois regarder ce qu'il en est resté dans le rapport de l'informateur. J'en prendrai connaissance cet après-midi, a-t-il ajouté.

Mais nous serons vigilants sur les exigences flamandes !!! a t'il ajouté...

littoral1

Dehaene : l'ILE de LA COALITION

 

L'île de la coalition

Imaginez Albert, Didier, Yves, Elio, Johan, Jean-Marie, Freya, Isabelle, Joëlle... échoués sur une île non pas de la tentation mais de la coalition. A vous d'imaginer les pourparlers qui vont avec. Pour le meilleur mais souvent pour le pire.

 

L'affaire fait un tabac dans le petit monde de la publicité belge. Faut dire que la rumeur court sur le fait que l'affaire en question a été imaginée par les créatifs - les mauvaises langues diront néerlandophones - de l'un de nos fleurons nationaux en matière de pub.

 

Imaginez donc Albert, Didier, Yves, Elio, Johan, Jean-Marie, Vera, Freya, Isabelle, Joëlle... échoués sur une île non pas de la tentation mais de la coalition. Le jeu consiste alors pour l'internaute, qui n'est jamais autant lui-même que dans l'interactivité, d'imaginer les pourparlers qui vont avec. But de la manoeuvre? Mettre en place la coalition susceptible d'être capable de présider au mieux au devenir politique de notre beau pays. Du moins, ce qu'il en reste.

 

Mais avant les pourparlers, il faut planter le décor (jacuzzi, plage, clair de lune ou sunset) et mettre en place les acteurs. Exemple: dans le jacuzzi, Guy Verhofstadt s'entretient avec Yves Leterme. Autre possibilité, sur la plage, Leterme conte fleurette à Freya, etc, etc. On peut aussi imaginer des monologues comme, au sauna, Jean-Marie Dedecker versus Jean-Marie Dedecker.

 

Les possibilité sont innombrables, l'idée est drôle, ludique et somme toute fort divertissante. Oserez vous la coalition qui tue ?

 

http://www.coalitionisland.be/?lang=fr

 

_20_Coalition_Capture