29/05/2008

L'humeur du jour 29/05

 

Aujourd'hui, il y a 40 ans jour pour jour, que mai 68 a failli réussir. C'est en effet le 29 mai 1968 que le général De Gaulle s'enfuyait de France pour rejoindre le Quartier Général des forces armées françaises basé en Allemagne à Baden-Baden. Le même jour Mitterrand s'adressait à la France via la radio se déclarant prêt à assurer avec Mendès France l'intérim du pouvoir laisser vacant par le Général. Mais les anciens compagnons de guerre de De Gaulle, persuaderont celui-ci de retourner en France et de reprendre le pouvoir en main. Quelques jours plus tard et un accord avec les syndicats sur leurs revendications, la fin des grèves ouvrières et un défilé de 1 million de Gaullistes dans les rues de Paris, Mai '68 était terminé....

Les revendications du mouvement étudiant était diverses, allant de la protestation contre la guerre du Vietnam, à la libéralisation des mœurs, à la contestation du système de l'enseignement supérieur, le rejet de la société de consommation, du capitalisme en général et de la plupart des institutions et valeurs traditionnelles...

Gageons qu'aujourd'hui les revendications seraient tout à fait d'un autre ordre....

etudiants2

Tout à fait autre chose, il y a un professeur d'université qui vient de terminer une étude tendant à démontrer que le pouvoir d'achat des salariés est identique en 2008 à l'année 1983. Il s'est basé pour son étude sur le temps de travail nécessaire à un travailleur pour acquérir des biens de consommation de base, ainsi par exemple il fallait à un salarié, 11 minutes de travail pour pouvoir acheter un pain, ce qui est également le cas en 2008. Ou encore il fallait à ce même salarié 403 heures de travail pour remplir sa cuve à mazout, idem en 2008.

Là où le bat blesse, c'est encore une fois au niveau des plus démunis : cette étude de la constance du pouvoir d'achat, n'est valable que pour les salariés et non pas pour les travailleurs dépendants des revenus de remplacement, qui n'ont eux pas suivi le coût de la vie.

Alors d'où viendrait selon ce professeur, la sensation que nous ressentons de diminution de notre pouvoir d'achat ? Tout simplement du fait que nous consommons plus qu'il y a 25 ans : gsm, pc, abonnements divers, vacances à l'étranger, etc...etc,...

Il y a de fortes probabilités selon moi, que cette étude ait été subsidiée par le patronat pour essayer d'enrayer tout velléité de la part des travailleurs et des organisations syndicales de demander des augmentations salariales. Comme le disait le directeur de la Fortis : « il faut s'attacher principalement à réduire les coût du travail... » Bien penser de la part de quelqu'un au salaire annuel de...4 millions d'euros !