19/07/2007

Peugeot : conditions de travail ?

Déhumanisation et aliénation des méthodes de travail actuelles

 

Un ouvrier du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse s'est pendu lundi sur son lieu de travail, ce qui porte à cinq le nombre de suicides parmi les salariés de cette usine depuis le début de l'année, apprend-on auprès des syndicats et de la direction.

L'homme, âgé de 55 ans, a été découvert en début d'après-midi par des collègues de l'atelier de montage, a précisé à Reuters un responsable du service communication de PSA.

Il travaillait sur le site depuis 1978 et n'a laissé aucun élément expliquant son geste, a-t-on ajouté de même source.

"Ça fait cinq suicides depuis le début de l'année, on commence vraiment à être inquiets", a déclaré Vincent Duse, secrétaire du syndicat CGT.

Un autre ouvrier de cette usine, qui compte 10.500 salariés, avait déjà mis fin à ses jours le 19 avril, en se pendant dans un local technique de l'unité de mécanique. Trois autres ouvriers se sont suicidés hors de l'usine au cours du mois de mai, avait révélé début juin la CGT.

Dans les Ardennes, un ouvrier de l'usine PSA de Charleville-Mézières avait mis fin à ses jours début février en évoquant dans une lettre ses conditions de travail.

Y aurait-il comme un malaise au niveau des conditions de travail dans les grandes entreprises utilisant le système du travail à la chaine ???

897167039-les-mauvaises-occasions-du-lion