13/03/2008

JO 2008 : en avant comme avant !

 

Bush a décidé de retirer la Chine de la liste noire des pays qui violent les droits de l'homme. Alors qu'au même moment, la Chine réprimait avec violence, une manifestation de moines à Lhassa, la capitale du Tibet, lors du 49e anniversaire du départ forcé du dalaï-lama.

3541073556-le-dalai-lama-denonce-la-chine
 

Quand on examine la nouvelle liste établie par les américains, on est en droit de se poser quelques questions quand à l'impartialité de celle-ci :  le Soudan, l'Erythrée, Cuba, le Zimbabwe, la Corée du Nord, le Myanmar, l'Iran, la Syrie, l'Ouzbékistan et la Biélorussie. De plus depuis que Bush a interdit d'interdire la torture pour combattre le terrorisme, il semblerait qu'il manque un pays de taille dans cette liste....

En Chine pour l'instant  l'obsession de la sécurité et de la stabilité confine à la paranoïa -comme en témoigne la décision d'interdire tout accès à l'Everest jusqu'au début mai, quand on y portera la flamme olympique !

A mesure qu'on se rapproche de l'ouverture des JO, le 8 août, la Chine se trouve confrontée à une montée en puissance médiatique des revendications de tous ceux qui ont maille à partir avec le régime et il semble bien qu'elle ait l'intention d'y répondre en préconisant la répression à tout va.

Que restera t'il après ces jeux de l'idéal olympique ?

 

i82686DessinJO