12/01/2008

Chavez en faveur des FARCs

Le président vénézuélien Hugo Chavez a plaide pour un retrait des guérillas colombiennes des Farc et de l'ELN de la liste des organisations terroristes, dans un grand discours au lendemain de la libération des otages colombiennes Clara Rojas et Consuelo Gonzalez.« Je demande aux gouvernements du continent latino-américain et à l'Europe qu'ils retirent les Farc et l'ELN de la liste des groupes terroristes du monde, parce que cette liste n'a qu'une raison d'être, la pression des Etats-Unis », a déclaré M. Chavez devant le parlement.

Présentant son rapport pour 2007, Hugo Chavez a assuré que les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) et l'Armée de libération nationale (ELN, guévariste) « ne sont pas des organisations terroristes, mais de véritables armées qui occupent un espace en Colombie » : « Il faut leur accorder une reconnaissance, ce sont des forces insurgées qui ont un projet politique (…) qui, ici, est respecté »

janv1208