28/05/2008

Le jeu de la valise coloniale

YAKA 28

Yaka 28

11/03/2008

Noter ses politiciens ?

 

Il paraît qu'on a les politiciens que l'on mérite. En tous cas, ce que les belges savent, c'est que leurs politiciens ont l'habitude de faire des promesses qu'ils ont ensuite tendance à oublier...ou tout simplement à ne pas tenir en espérant que les citoyens les oublieront vite fait.

Alors petit rappel des promesses récentes faites (et non tenues) par quelques "excellences" politiques de Verhofstadt III. C'est vrai que ce ne serait pas mal de pouvoir leur adjuger une note sur 10 et de pouvoir en recaler certains pour la prochaine législature.

Didier Reynders : (Ministre de l'argent perdu à un prix fou)

- Augmenter le pouvoir d'achat

- Augmenter les allocations sociales

- Améliorer le statut des indépendants

Trop occupé à camoufler les effets désastreux de sa gestion catastrophique de nos finances durant les huit dernière années et à mettre des bâtons dans les roues du PS et de Joêlle Milquet, et de combattre tous ceux qu'il soupçonne de ne pas le soutenir pour devenir Calife à la place du Calife, aucune de ses promesses n'a été réalisée. A l'heure actuelle, il réfléchit comment d'ici juillet, il va faire payer à tous, le fait qu'il ne va pas le devenir.

Patrick Dewael : (Ministre des Alertes Terroristes)

- Plan national de sécurité

- Réforme des services de sécurité civile

- Impulsion à la migration économique

Et hop trois promesses non tenues, pudiquement remisées au frigo, ce qui est une spécialité libérale, il est vrai. (Verhofstadt étant un ardent partisan de la méthode ). Dewael lui a été trop occupé à déclencher des alertes terroristes pour embêter ses petits camarades et puis lui aussi être Calife....ça lui plairait bien.

Sabine Laruelle : ( Ministre de la campagne (p)résidentielle et accessoirement de l'agriculture)

Ne sait plus elle-même ce qu'elle avait promis, de toutes façon, elle n'a toujours pas compris ce qu'elle faisait là (amélioration du statut des indépendants, réduction des coûts économiques, AFSCA), s'est principalement occupée d'être porte-parole de Didier Reynders, pardon...du MR, d'énerver tout le monde y compris les militants de son propre parti et de pratiquer la langue de bois...bleue.

Yves Leterme : (Ministre enYouTubé)

On a tellement parlé de lui, que plus personne, lui y compris, ne sait ce qu'il avait promis au départ, à part de vouloir devenir Premier Ministre (pas con on plus). Ce qu'on sait de lui, c'est qu'il connaît la Marseillaise, l'Internet et que c'est un expert en communication orale et en coloscopie...

Laurette Onkelinx : ( Ministre du cabinet Marc Uyttendaele et du cancer du PS)

S'est principalement occupée du cancer et de son mari.

Josly Piette : (Ministre des travailleurs pauvres)

- Plan national pour l'emploi

- Formation des jeunes

- Diminution des charges pour les bas salaires

Ben comme pour les autres, ce sera pour plus tard...ou jamais. Josly Piette, du temps où il était à la CSC, répétait souvent que les ministres étaient des incompétents...il a voulu vérifier par lui-même, maintenant il sait !

Charles Michel : (Ministre de Papa et de Air Africa)

A promis de voyager en Afrique et l'a fait ! Principalement pour défendre les intérêts de la famille....

Bien sûr, il y en a d'autres....tiens au fait aujourd'hui il y a une réunion des ministres de la santé, ils seront 7 (sept) autour de la table. Non il ne s'agit pas d'une réunion internationale ! La Belgique doit être le seul pays au monde à compter 7 ministres de la Santé....

 

 

 

 

 

 

16/01/2008

Charles Michel : plus de sous...

"Plus de moyens pour la coopération"

 

La Belgique doit à tout prix renouer en 2008 avec la hausse des moyens consacrés à la Coopération au développement pour qu'elle puisse atteindre l'objectif de 0,7% du Revenu National Brut d'ici 2010, affirme le ministre de la Coopération au développement Charles Michel.

gamin

 

Il n’a pas entendu Guy Verhostadt quand celui-ci affirmait qu’il ne serait pas possible de faire grand-chose pour les citoyens belges en difficultés suite à la baisse du pouvoir d’achat, étant donné qu’il n’y a plus de sous ?

 

Quand on pense que près de 20% de la population belge vit sous le seuil de pauvreté, qu’il y a des familles, qui n’ont pas assez pour se chauffer, pour manger convenablement, pour se soigner, on a l’impression que certains représentants politiques marchent à côté de leurs pompes !

arretezinjustice