11/02/2008

Reynders torpille Leterme

Dans le duo Leterme-Reynders, il y a comme une fissure. Une rivalité qui laisse une sérieuse hypothèque pour l'avenir du futur gouvernement définitif, appelé à voir le jour le 23 mars.

 

Didier Reynders n’a pas encore abandonné tout espoir de devenir, quand même, Premier ministre après le 23 mars.Il  plaide encore pour une Orange bleue. Un vrai gouvernement de centre-droite, aux orientations claires, lui permettant de capitaliser sa victoire électorale en vue des régionales de 2009. Il l'a dit à Leterme : dans ce cas de figure, la porte du Seize, rue de la Loi, est grande ouverte pour le CD&V. Sinon…

On est pas prêt d'avoir un gouvernement pour le 23 mars, de toute façon pendant les 180 jours de crise, vous avez vu la différence, vous ?

kroll-2