20/07/2007

Logique façon Claude Eerdekens

Exemple de logique Erdekenoise...

 

Andenne, la ville dont le bourgmestre est Claude Eerdekens, ministre sortant…et ses règlements communaux répondant à une logique pour le moins…eerdekenoise !

 

Ainsi le règlement concernant les personnes ou les entreprises qui subissent un tag sur leur façade ou leurs volets : ils ont 15 jours pour le faire disparaître, sinon la police dressera un constat et mettra en demeure. Passé un nouveau délai de 15 jours, la ville procèdera au nettoyage, aux frais de la victime !

 

Bref, c’est l’application du « pollué-payeur ». Il parait que le « tag appelle le tag » et qu’il faut donc en éviter la prolifération pour garder la ville propre. Claude Eerdekens ajoute par ailleurs que « cela incitera les citoyens à dénoncer les tagueurs ».

En soi, pas faux…mais ….

 

On ne peut pas justifier par de bonnes intentions un principe totalement inacceptable. Le tag est une dégradation, un acte de délinquance que subit un bien privé et les habitants d’Andenne, comme ceux d’ailleurs paient chers des services de police et de prévention censés empêcher cette forme de délinquance. Pas très logique de soumettre à menace et à une amende les personnes qui subissent les échecs de ces services… c’est limite au niveau de la déontologie.

 

C’est quoi  la suite ???

Obliger les personnes dont la voiture disparaît à payer l’assurance des voleurs ????

 

2_stan.tif