21/08/2008

Ball Trap tragique

Ball Trap tragique

En Afghanistan

10 morts.

 

Encore un week-end meurtrier qui touche les jeunes : tous moins de 25 ans....

J'en profite pour rappeler aux medias françaises, qui semblaient toutes très étonnées :

Oui, la guerre a ceci de particulier : elle tue ! Même des jeunes, des femmes, des enfants, des vieillards,...Reste les familles de ces jeunes français qui se demandent, à l'instar de nous tous, ce que leurs enfants font là-bas....

 

Epitaphe

tele 1

28/03/2008

TV OTAN

 

L'OTAN lancera, la semaine prochaine (2 avril), sa chaîne de télévision, qui sera accessible à tout un chacun sur la toile. Le but de cette entreprise est clair : lutter contre la propagande des talibans afghans, et tenter de justifier la présence de l'OTAN en Afghanistan.

L'OTAN compte ainsi diffuser une dizaine de sujets par semaine, consacrés à l'Afghanistan. Grâce à un financement du gouvernement danois, l'Alliance disposera dans les prochaines semaines de cinq équipes vidéo qui produiront des reportages sur l'Afghanistan et la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), que l'OTAN y dirige.

Les images de Natochannel.tv seront accessibles au grand public via le site Internet de l'OTAN. Les journalistes pourront, avec un mot de passe, télécharger des images pour les utiliser dans leur média. Un espace sera aussi prévu pour des blogs.

charliehebdon823260308dmo4

14/02/2008

Afghanistan : toujours l’intolérance

 Hamid Karzai et les talibans, même combat ?

 

En approuvant la condamnation à mort d'un journaliste accusé de blasphème, le président Hamid Karzai se place du côté des partisans de l'islam rigoriste. Une honte !

 

L'Afghanistan sera jugé sur le traitement qu'il réservera à un seul homme, et cette fois il est impossible de rejeter la faute sur les talibans. La peine capitale prononcée contre le journaliste afghan de 23 ans Sayed Perwiz Kambakhsh, le 22 janvier, par un tribunal de première instance a été approuvée par le président Hamid Karzai en personne, pourtant réputé pour son libéralisme et son hostilité aux combattants islamistes.

 

Le 22 octobre 2007, Kambakhsh a été arrêté pour avoir téléchargé et distribué un article trouvé sur Internet. Ce texte dénonçait le sort que Mahomet réservait aux femmes et accusait le Prophète d'avoir négligé leurs droits. Interpellé, l'étudiant en journalisme et collaborateur du journal local Jahan-e-Naw a été jugé à huis clos, sans l'assistance d'un avocat, et déclaré coupable de blasphème et de "diffusion de commentaires diffamatoires sur l'islam".

 

Le regard que l'on pose sur une civilisation dépend de la façon dont celle-ci respecte le droit de l'individu tout en s'attachant à préserver l'intégrité de la société ou de l'Etat. Si le téléchargement d'un document, aussi critique soit-il envers l'islam, suffit pour envoyer une personne à la potence, il faut juger cette société selon des valeurs universelles dont il n'est pas nécessaire de chercher la confirmation dans le Coran ou dans une Constitution.

Et, s'il faut empêcher les talibans de martyriser le peuple afghan, si Karzai souhaite éviter à son pays de devenir l'Etat islamiste dont rêve le mollah Omar, il doit faire sortir Kamabaksh de sa prison.

 

i59774BADO

21/07/2007

Coloscopie pour G.W. Bush

Le président américain George W. Bush sera soumis ce samedi à une coloscopie de routine dans la résidence présidentielle de Camp David et remettra temporairement ses pouvoirs pendant cette intervention au vice-président Dick Cheney.

Le président n’a pas de symptômes de cancer, a dit le porte-parole Tony Snow, en rappelant que cette intervention était programmée depuis la dernière coloscopie subie par le président en juin 2002. Le vice-président Cheney aura les pouvoirs durant l’anesthésie que subira M. Bush et jusqu’au moment où ce dernier dira qu’il est en mesure de les reprendre.

 

La coloscopie est une intervention médicale classique à partir de 50 ans, effectuée au moyen d’un tube flexible dénommé coloscope et comprenant une lumière et une caméra vidéo. Le coloscope est introduit dans le rectum puis dans le côlon du patient afin de permettre aux médecins de contrôler le bon état de ses intestins.

 

Alors comme de juste, à force de se la jouer serrée, ça ne fait pas du bien par où ça passe...hein George ? Puis je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est plutôt un encéphalogramme qu'il faudrait lui faire subir....

 

ID794689_20_colos_ap_00CEXC_0.JPG