22/09/2008

Souviens toi mon fils....

sarah palin

18/02/2008

Le salaire des parlementaires

Un parlementaire qui cumule plusieurs mandats politiques peut gagner au plus cette année 155.761 euros brut.

 

C'est le montant maximal que peuvent rapporter ses fonctions politiques à un parlementaire qui cumule avec un mandat au niveau local (bourgmestre, échevin, président de CPAS).
Le montant est adapté chaque année. Cette mesure de limitation trouve son origine dans la "nouvelle culture politique" lancée au début des années 1990. Depuis lors, un parlementaire qui cumule en exerçant d'autres mandats politiques, ne peut pas dépasser 1,5 fois ses émoluments parlementaires.

 

Soit environ 10 fois le salaire moyen quand même…..

affiche_salaires

02/02/2008

Plus de sous pour l'islam belge

Le ministre fédéral des Cultes, Jo Vandeurzen (CD&V), a suspendu les subsides publics dont bénéficie l’organe qui assure la gestion temporelle du culte islamique. La nouvelle réjouit les partisans d’une refonte de la représentation officielle de l’islam.

En voila une idée qu'elle est bonne, dommage que ce soit que temporaire, en attendant de trouver un nouveau conseil d'administration qui soit vraiment représentatif des musulmans de Belgique.

Pourquoi ne pas laisser les choses dans l'état? Plus de subsibes pour l'islam et continuer sur cette bonne voie en supprimant les subsides des fabriques d'églises, ne plus payer le clergé avec l'argent de nos impôts (après tout il s'agit d'organisations privées), il n'y a donc aucune raison valable de les financer avec l'impôt...et ainsi de suite avec toutes les religions qui fonctionnent avec l'argent de tous les citoyens, qu'ils soient croyants ou non. Comme le disait Verhofstadt, il n'y a plus d'argent (sauf pour Fabiola bien sûr).

Six cultes sont donc actuellement reconnus en Belgique : les cultes catholique, protestant, israélite, anglican, musulman et orthodoxe.

Cette reconnaissance permet aux entités chargées de la gestion de leurs biens
(fabriques d'églises, consistoires...) de devenir des établissements publics. Elle entraîne également de nombreux avantages financiers.

L'article 181 de la Constitution dispose en effet que :

« 1. Les traitements et pensions des ministres des cultes sont à la charge de l'État ; les sommes nécessaires pour y faire face sont annuellement portées au budget.

Puiqu'on en est bientôt à la reviser cette constitution...autant en profiter.

dieu-allah-cga

 

18/01/2008

Profitez des soldes !

ma_caricature_1637

Reynders : beni oui-oui des flamands

Jeudi dans une interview au journal LE Soir Didier Reynders en tant que président du MR est a déclaré que Joëlle Milquet n’avait fait aucune demande à la table de négociations de l’Orange bleue, « ses déclarations, c’était toujours pour dire qu’elle ne voulait pas telle ou telle chose ».

Il affirmait également qu’elle porte largement la responsabilité de l’échec de l’Orange bleue, son parti ayant « à plusieurs reprises dit non ». Ou suggérait que le CDH propose de régionaliser la politique de l’environnement parce qu’il « a le ministre régional »… Ce qui s’ajoutait à son appel appuyé à « sortir de la culture du non », essentiellement destiné à Joëlle Milquet…

Du côté du CDH on apprécie peu…

« La présidente ne souhaite pas s’exprimer après cette 132e attaque, qui tourne au monomaniaque, de Didier Reynders », selon l’expression du porte-parole, .Et le propos est à la hauteur de l’exaspération CDH. Dire que Reynders qualifiait d’« assez serein » le climat entre francophones…

« Pour la 132e fois donc, le CDH demande qu’on relève le débat », « Ce qui est excessif est insignifiant ; ce qui est répétitif est affligeant ; et ce qui divise, entre autres les francophones, est irresponsable. »

« Si on comprend l’amertume de ne pas avoir été Premier ministre, cela ne doit pas tout permettre. »

« Mieux vaut être Madame Non face à l’inacceptable qu’un béni-oui-oui des Flamands ! Le CDH préfère construire un front francophone que de le diviser. »

Quand on voit l’ambiance entre ses leaders, on se dit que ce n’est pas gagné pour le 23 mars, parce que avant de défaire le sac de nœuds institutionnel, il faudrait d’abord que les francophones s’entendent entre eux, mais ce que dit le CDH n’est pas faux 9d4c86b9ad116a396b592bfc4f98c47e
 

15/01/2008

USA : primaires dans le sud

Hillary Clinton retrouvera son principal rival Barack Obama ce mardi soir pour un débat télévisé dans le Nevada où des caucus sont prévus samedi. Mais pour les deux sénateurs, l'échéance décisive aura lieu le 26 janvier en Caroline du Sud où les primaires s'annoncent là encore très disputées.

 A Carson City, Obama a répondu à une question d'une électrice qui lui demandait si un Noir avait des chances d'être élu un jour président des Etats-Unis."Je ne veux pas d'un candidat sur un ticket démocrate qui n'ait aucune chance d'être élu", a déclaré Christy Tews, une électrice âgée de 68 ans convaincue par le discours d'Obama. "Nous n'avons jamais élu un homme noir dans notre pays.""Je ne veux pas passer pour un naïf. Y aura-t-il certaines personnes qui ne voteront sans doute pas pour moi parce que je suis noir? Bien sûr", a répondu le sénateur démocrate.

"Tout comme il y aura des gens qui ne voteront pas pour Hillary parce qu'elle est une femme."

Réalisme ? Je vois mal les états du Sud des E-U, accorder une majorité des voix à un candidat noir ou à une candidate...ou alors c'est que les choses sont vraiment en train de changer aux Etats-Unis, ce qui serait enfin une bonne nouvelle en provenance de ce coin de la planète....mais... une nouvelle victoire des Républicains est à craindre.

En fait nous en saurons plus fin février, moment où les primaires se dérouleront dans 26 états différents.

446223667-course-la-maison-blanche