06/03/2008

Allez vous faire foutre !

Le Premier ministre Guy Verhofstadt va prendre une année sabbatique. Le 20 mars prochain, il ne quittera pas seulement le gouvernement fédéral mais il ne retournera pas non plus au Sénat, écrit jeudi

Après 25 ans d'activités au sein de la majorité ou de l'opposition, Guy Verhofstadt, âgé de 55 ans, disparaîtra donc de la scène intérieure belge. Il ne fera probablement son retour que l'an prochain comme tête de de liste Open Vld aux élections européennes. Pendant cette année sabbatique, Guy Verhofstadt va essentiellement voyager. Il souhaite visiter des lieux où le caractère multiculturel de l'Europe s'exprime, comme Gdansk, Sarajevo et d'autres villes encore. Il envisage ensuite d'écrire un livre sur le sujet qui marquera le départ de sa carrière européenne.

4f1acf4c1cd679b3c44eedca59e200bb

22/02/2008

Reynders dans les problèmes

 

Promis juré : Yves Leterme deviendra Premier ministre le 22 mars prochain. Dans les rangs francophones, cela n'arrange pas tout le monde...

A Pâques, donc, un « nouveau » gouvernement, tout beau, tout frais, sortira des limbes.

« Nouveau », vraiment ? A ce stade, il est permis d'en douter : pourquoi le PS, appelé en renfort pour sortir de l'impasse dans laquelle était plongée l'orange bleue, se retirerait-il sur la pointe des pieds après avoir apporté sa pierre au dénouement de la crise. Il est donc fort probable que le gouvernement « définitif » sera effectivement composé, à partir du 22 mars, du MR, du PS et du CDH, ainsi que du CD&V et de l'Open VLD.

Cette perspective ruine définitivement les espoirs de Didier Reynders, de participer à un gouvernement fédéral sans l'ennemi socialiste et, qui sait d'en devenir le Premier ministre. Et ça doit lui rester sur l'estomac...d'ici qu'il se retrouve avec Leterme à l'hosto, il n'y a qu'un pas...

Ainsi, à peine apprenait-on que les « sages » s'étaient mis d'accord sur la régionalisation d'un premier paquet de compétences que Reynders qualifiait celui-ci de « symbolique ». Ce qui revient à agiter un chiffon rouge devant les Flamands...

On voit très bien ce qui « emmerde » Reynders : si Yves Leterme devait bel et bien hériter du sceptre de Premier ministre, en mars prochain, il y a fort à parier qu'il ne s'en délesterait pas si facilement, quelques mois plus tard. On peut évidemment imaginer que le climat gouvernemental sera tendu, d'ici aux élections régionales de 2009.

Ensuite, Didi craint comme la peste que sa « victoire » électorale de juin 2007 (il a coiffé plus que de justesse le PS en Wallonie) ne soit pas confirmée au scrutin régional de juin 2009. Imaginez un peu : lui qui a tout misé sur le déplacement du centre de gravité politique en Wallonie, incapable de monnayer, sur le terrain, une première victoire électorale (puisque le PS est, une fois de plus, présent aux affaires fédérales), et essuyant un revers au scrutin suivant !

Reynders sait ce qui l'attend : ni plus ni moins être lâché par les siens. Tant que le MR gagne sur le plan électoral, les troupes se tiendront tranquilles. Mais si le MR ne parvient pas à revenir au pouvoir en Wallonie et à Bruxelles, et s'il continue à être mis en difficulté par le "cartel PS-CDH" au fédéral, alors là, c'en sera trop : c'est toute la stratégie de Reynders qui aura montré ses limites. Et oui, plus qu'ailleurs en politique l'homme est un loup pour l'homme ....

_22_kroll_2

20/02/2008

Leterme et les particules fines

 

Deux bonnes nouvelles :

Leterme va mieux et pourrait bientôt quitter l'hôpital.....oufffff !!!!!

La concentration de particules fines dans l'air serait en diminution....quoique moins rapidement que prévu...restons vigilants !

 

leterme

 

 

 

Un gouvernement avec les cloches ?

Un gouvernement avec les cloches (de Pâques) ?

Yves Leterme et le gouvernement « définitif » seront à pied d'œuvre un chouilla plus tôt que prévu : jeudi 20 mars, Guy Verhofstadt remettra au Roi la démission de son gouvernement intérimaire, et son successeur se présentera devant les chambres, avant d'obtenir la confiance des parlementaires 48 heures plus tard (c'est la règle), samedi 22 mars.

Pour la première fois depuis les élections de juin 2007, l'histoire accélère, holà !, de quelques jours : selon ce scénario, en effet, le leader du cartel CD&V/N-VA fera ses Pâques au « seize », au lieu de s'y installer après les cloches, comme on l'imaginait. Ainsi en ont décidé, en début de semaine, Guy Verhofstadt et les présidents des partis de la majorité….

 

Si tout va bien, bien sûr…..les discussions sur BHV doivent encore avoir lieu….

Clipboard001

16/02/2008

Le monde politique inquiet

C'est la première fois depuis les élections du 10 juin 2007 et son irruption sur la scène fédérale qu’Yves Leterme fait l’unanimité, qu’il rassemble, que le chœur des partis – sans parler des médias – bat en sa faveur : tous lui souhaitent un prompt rétablissement, tous espèrent le revoir au plus tôt à leurs côtés.

C’est bien le moins.

L’homme souffre, et son hospitalisation après une hémorragie interne du système gastro-intestinal a un effet d’apaisement au sein du gouvernement intérimaire.

Budget 2008 ? « Beaucoup de travail a été effectué ».

Réforme de l’Etat ? « Le groupe des sages est arrivé presqu’au bout »…

Les ministres de Verhofstadt III rivalisaient vendredi de déclarations encourageantes. Une cohésion inédite.

Laurette Onkelinx a fait le plus fort. Implorant une prise de conscience générale, la ministre socialiste a appelé à « mettre à profit cet événement pour réfléchir à la situation dans laquelle s’est embourbé le monde politique ces derniers mois », à « donner un bon coup pour un renouveau, un changement de la vie politique actuelle », à « cesser tout ce stress, toutes ces salissures, toutes ces petites phrases les uns sur les autres

Des vœux fervents. Qui témoignent en creux de la dégradation des rapports politiques huit mois après les législatives, toujours dans l’attente d’un gouvernement stable pour le pays.

_16_Kroll_Capture

19/01/2008

Reynders : pour la réforme de l'Etat

Reynders s'est dit partisan d'une réforme de l'Etat, à condition que les flamands marquent leur accord pour la continuation de la Belgique....

On avait déjà compris....Par contre on se demande quand ces messieurs-dames du monde politique vont décider de se pencher enfin sur les problèmes qui préoccupent réellement la population....Quand vont-ils comprendre que la majorité des citoyens se moquent de BHV, mais sont inquiets de savoir comment ils vont faire pour s'en sortir dans les prochaines années....

bendevanleterme

16/01/2008

Octopus : clap ! Première !

La première réunion a été marquée par une allocution du vice-premier ministre et ministre des Réformes institutionnelles, Yves Leterme. Le leader CD&V a en effet été désigné pour piloter les négociations institutionnelles qui devraient conduire à la sixième réforme de l'Etat depuis 1970. Il sera secondé dans sa tâche par le vice-premier ministre et ministre des Réformes institutionnelle MR Didier Reynders.

Après le discours d'Yves Leterme tenu en présence de la presse, les membres de l'Octopus ont participé à une courte réunion à huis clos pour définir l'agenda et le mode de fonctionnement jusqu'au vacances de carnaval, soit beaucoup de contacts bilatéraux menés conjointement par Yves Leterme et Didier Reynders et deux réunions plénières, l'une avec les entités fédérées et l'autre consacrée aux compétences et aux problèmes de finacement.

Bref, tout le monde est d'accord parce qu'il ne s'est rien passé...et il reste bien peu de temps avant le 23 mars !

Lismonde_01_14

17:30 Écrit par Figaro dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actu, actualite, ifo, politique, belgique, mr, ps, cdh, ecolo, cd v, leterme |  Facebook |