22/05/2008

Yaka et l'esclavage à l'école

Yaka 15

Yaka 16

 

20/05/2008

La bosse des maths

Tandis qu'on nous annonce que les profs de nos chères têtes blondes n'ont plus les diplômes requis pour enseigner leur matière, on s'étonne dans Le Soir que nos enfants n'ont plus la bosse des maths.....

Figaro a tenté de vous illustrer l'évolution de l'enseignement durant les 40 dernières années....

Les Maths en 1960
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100F.
Ses frais de production s'élèvent aux 4/5 du prix de
vente. Quel est son bénéfice ?


Les Maths en 1970
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100F.
Ses frais de production s'élèvent aux  4/5 du prix de
vente, c'est à dire 80F. Quel est son bénéfice ?


Les Maths en 1975
Reforme de l'enseignement.

Un paysan échange un ensemble 'P' de pommes de terre
contre un ensemble 'M' de pièces de monnaies. Le
cardinal de l'ensemble 'M' est égal a 100, et chaque
élément sigma de 'M' vaut 1F.Dessine 100 gros points
représentant les éléments de l'ensemble 'M'. L'ensemble 'F'
des frais de production comprend 20 gros points de moins que l'ensemble 'M'.

Représente 'F' comme un sous ensemble de 'M' et
donne la réponse a la question :"Quel est le
cardinal de l'ensemble 'B' des bénéfices (à dessiner
en rouge)" ?

Les Maths en 1980

Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour
100F.Les frais de production s'élèvent à 80F et le
bénéfice est de 20F.Devoir : Souligne les mots
'pomme de terre' et discutes-en avec ton voisin.

Les Maths en 2008 (les enseignants n'ont plus toujours les diplômes requis...)

Un peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement
de 20F sur un sac de patat.
Analiz le tesks er recherc le fote de contenu de
gramere d'ortogrf de ponktuacion et ansuite di se ke
tu panse de cete maniaire de sanrichir.


Les Maths en 2020
 
Qu'est ce qu'un paysan ?

13/05/2008

Jobs d'étudiants

job etudiant

12/02/2008

Apartheid scolaire

L’école secondaire Saint-Joseph de Jumet a tracé une ligne rouge dans la cour de récréation pour séparer les élèves de l’enseignement général et de ceux du professionnel. Cette ligne ne peut pas être franchie dans un sens comme dans l’autre !

Le regroupement au sein de cette école entre les deux sections a été établi dans le cadre de la discrimination positive. Rappelons que cette discrimination se base non pas sur les capacités intellectuelles ( ???) des élèves, mais bien sur la situation économique et sociale des parents !

 

Belgique, mur symbolique et nouvelle forme d’apartheid social ?

Pink-Floyd---Berlin-Wall-Poster-C10001899

02/07/2007

De plus en plus de cancres ?

Six élèves sur dix ratent en secondaire

 

L'échec scolaire croît, les élèves redoublent d'avantage, selon les résultats de juin 2006 que Le Soir s'est procurés. Le tableau est particulièrement sombre dans le secondaire, souligne samedi le quotidien. Dans le secondaire, le redoublement est en augmentation dans toutes les années sauf, très légèrement, en quatrième.

Les deux années les plus touchées sont la troisième (19,2% d'échec) et la cinquième (17%). Le taux d'échec croît particulièrement dans l'enseignement technique. Le sommet: un élève sur trois redouble en troisième année technique de qualification. L'importance du redoublement est telle que seuls quatre élèves sur dix terminent leur parcours scolaire "dans les temps". Autrement dit: six élèves sur dix ratent au moins une de leurs six années dans le secondaire.

 

virginia

 

15/03/2007

La Belgique n'a pas d'avenir selon les flamands

"La Belgique n'a pas d'avenir" selon Yves Leterme

 

La Flandre, demandeuse de nouvelles compétences, ne doit pas se laisser guider par des déclarations pré-électorales de politiciens francophones, a dit mercredi le ministre-président Yves Leterme en référence à la proposition d'Elio Di Rupo d'encourager l'école bilingue.

Le député flamand Erik Van Rompuy (CD&V) a qualifié l'initiative du président du PS de "contre-offensive" en vue de "rendre suspectes" les revendications flamandes pour plus d'autonomie. L'extrême droite a parlé "d'offensive néo-unitaire". Yves Leterme a répété que le statu quo était "le pire des services que l'on pouvait rendre à la population".

 

_12_Kroll_Soir

 

Profs interimaires sans diplômes

Début janvier, l'administration de la Communauté française a désigné un intérimaire qui n'avait pas son diplôme d'humanités pour donner des cours de mathématiques en secondaire à l'athénée de Visé, indique jeudi Vers l'Avenir.

Cet intérimaire a donné cours pendant 15 jours. Quand un collègue a remarqué des erreurs dans ses cours, l'intérimaire lui a répondu qu'il les laissait volontairement pour que ses élèves les repèrent.

Selon la préfète de Visé, "presque tous les professeurs désignés en cours d'année, pour des remplacements, n'ont pas le titre requis". Les parlementaires francophones Marcel Neven (MR) et Yves Reinkin (Ecolo) dénoncent ces situations.

La ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie Arena, confirme l'illégalité du cas de l'intérimaire dépourvu de diplôme d'humanités.

 

lion