01/02/2008

Saisies sur salaires limitées

Depuis le 1er janvier, les limites dans lesquelles vous pouvez subir une saisie sur salaire ont encore été relevées. Le montant que l’on peut saisir dépend toujours du montant de votre salaire ou traitement. Voici un récapitulatif :

Au-dessus de 1 224 euros net, tout peut être saisi. Entre 1 119 et 1 224 euros, on ne peut saisir que 40 %. Entre 1 014 et 1 119 euros, 30 % et, entre 944 et 1 014 euros, 20 %. En dessous de 944 euros, enfin, on ne peut rien saisir. Tous ces montants sont encore accrus de 58 euros par enfant à charge.

Il s’agit ici chaque fois du montant mensuel net, donc après déduction de l’ONSS et des impôts. Si, par exemple, vous faites retenir davantage d’impôts, on peut moins vous saisir.

Si vous ne touchez pas de traitement ou de salaire, mais une indemnité, ce sont les mêmes montants qui valent, sauf pour la tranche entre 1 014 et 1 224 euros, sur laquelle on retient toujours 40 %.

Il existe également des indemnités ne pouvant pas faire l’objet d’une saisie. Il s’agit surtout de : - les allocations familiales- les allocations d’orphelin- les interventions dans les frais des moins valides- le revenu garanti ou la garantie de revenu des personnes âgées - le salaire minimum vital- le soutien financier du CPAS.

Attention : s’il s’agit d’une pension alimentaire que vous devez payer, tout peut être saisi et cela vaut également pour les indemnités qui, normalement, n’entrent pas en ligne de compte pour une saisie. Il n’y a qu’à l’aide financière du CPAS (à ne pas confondre avec le minimum vital !) qu’on ne peut pas toucher.

En même temps que les limitations de saisie, il y a aussi les limitations du droit au recours à un avocat pro deo. En tant qu’isolé, à partir du 1er janvier, vous avez droit à un avocat pro deo si votre revenu mensuel net est inférieur à 822 euros. Si vous avez plus, mais moins de 1 056 euros, vous avez également droit partiellement à un avocat pro deo. Pour les personnes mariées, les cohabitants ou les isolés avec personnes à charge, ces limitations ont été respectivement portées à 1 056 et 1 289 euros. Par personne à charge, il convient encore d’ajouter 136,79 euros. image018

31/01/2008

Milquet : destruction massive

Joëlle Milquet :

« La situation est sérieuse au plan institutionnel et excessivement sérieuse au niveau budgétaire. Verhofstadt II nous a laissé une ardoise de 3,6 milliards. De jamais vu depuis huit ans. (...) Nous avons besoin de respect, de confiance minimale, de calme. Or, les flèches vont dans tous sens, au Nord comme au Sud. Qu'on arrête cette politique de destruction massive des deux communautés du pays".

 

"Soit on est dans le gouvernement pour le faire réussir, et on y travaille, soit il faut en sortir tout de suite. Gare à le faire échouer pour des raisons partisanes, électoralistes"

janv3008

L'Europe tolère les dictatures

Selon un rapport de Human Rights Watch, les Etats-Unis et l'Europe tolèrent que "des autocrates se posent en démocrates" dans des pays comme le Pakistan, le Nigeria ou la Russie, où les droits humains sont violés.

De nos jours, il est très facile pour les autocrates de n'en faire qu'à leur tête en montant un simulacre de démocratie,
Washington et les gouvernements européens acceptent toujours les élections les plus douteuses lorsque le gagnant est un allié stratégique ou commercial.

Droits de l'homme bafoués
D'autre part, les Etats-Unis et l'Europe ont plus de mal à exiger le respect des droits de l'Homme dans le monde parce qu'ils les violent eux aussi dans leur lutte contre le terrorisme, et les gouvernements autocratiques en profitent. Le rapport signale les abus des Etats-Unis dans la "guerre contre le terrorisme", avec 275 détenus non inculpés à Guantanamo (Cuba), le recours à des prisons clandestines à l'extérieur du territoire américain et la justification de la torture par le gouvernement.

Au Pakistan, dénonce HRW, le président Pervez Musharraf, allié stratégique de Washington, a modifié le jeu électoral en réécrivant la Constitution et en détruisant le système judiciaire indépendant. Pourtant, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont renoncé à faire dépendre leur aide d'une amélioration des garanties électorales avant les élections prévues en février prochain dans ce pays.

Et si les Etats-Unis ont haussé le ton face à l'explosion de violence politique au Kenya, ils avaient accepté l'an dernier les résultats des élections au Nigeria, pays riche en pétrole, en dépit d'accusations crédibles de fraudes.

Russie
En Russie, à mesure qu'approche l'élection présidentielle de mars prochain, le régime de Vladimir Poutine réprime la société civile et la liberté de réunion et continue à violer les droits de l'Homme en Tchétchénie (Caucase). Les critiques internationales de l'attitude de la Russie en matière de droits de l'Homme se sont tues, et l'Union européenne a manqué de façon consistante et soutenue à ses exigences en la matière.

Gaza
Le rapport critique en outre le blocus d'Israël à l'encontre des Palestiniens de Gaza, un "châtiment collectif" qui viole le droit international. En Chine, les Jeux Olympiques qui se tiennent cette année constituent une chance historique pour le gouvernement chinois de montrer qu'il peut faire des droits de l'Homme une réalité pour 1,4 milliard de citoyens, mais en a-t-il l’intention ?

Asie et Afrique
En Birmanie, le rapport dénonce le recours à la violence de la part de la junte militaire pour réprimer les manifestations de moines bouddhistes et de militants pour la démocratie, ainsi que la détention arbitraire de centaines de personnes. HRW mentionne également des violations des droits de l'Homme dans la gestion des crises humanitaires en Somalie et dans l'est de l'Ethiopie, "une tragédie oubliée" subie par des millions de personnes.

L'organisation accuse le gouvernement du Soudan d'être le "principal responsable" de cinq ans de crise au Darfour (sud-est), avec 2,4 millions de personnes déplacées et 4 millions d'individus qui survivent grâce à l'aide humanitaire.

Reste du monde
"Elections manipulées" à différents degrés au Tchad, en Jordanie, au Kazakhstan, en Ouzbékistan, en Azerbaïdjan, à Bahrein, en Malaisie, en Thaïlande, au Zimbabwe, au Bélarus, à Cuba, en Egypte, en Iran, en Israël, en Libye, au Turkménistan, en Ouganda, au Cambodge, en RDCongo, en Ethiopie, au Liban, en Russie, en Tunisie, en Chine et au Pakistan. En Amérique latine, HRW souligne que la violence, l'impunité et les abus persistent mais reconnaît des progrès dans les procès contre les responsables des crimes perpétrés par les anciennes dictatures militaires.

grita-libertad_

Verhofstadt garde son sang-froid

« L’heure est à la maîtrise, voire au sang-froid. Nous sommes en 2008, pas en 2009 (année électorale, celle des régionales)… Nous avons, en d’autres termes, toute l’année 2008 devant nous. Les citoyens de ce pays s’attendent à ce que nous nous attelions aux problèmes qui tardent à être résolus. »

Il attend quoi avant de s'atteler à nos problèmes ??? L'après 23 mars ?

onkelinxvshamlet-verhofstadt

11:47 Écrit par Figaro dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, verhofsradt, politique, info, actu |  Facebook |

30/01/2008

Liège : Champagne pour les AF !

Le 31 janvier, la libraire d’extrême droite Primatice fermera ces portes. Grâce à la mobilisation des antifascistes liégeois.

prima.pngmid

 

Cette librairie avait été ouverte par Philippe Randa, éditeur parisien bien connu pour son appartenance au milieu de l'extrême droite et dont l'observatoire belge de l'extrême droite, publie un portrait édifiant sur son site Internet. Après une jeunesse passée dans les Groupes Union Défense (GUD), l'homme est, en effet, devenu écrivain et diffuseur de livres via sa maison d'édition Dualpha.

 

Quelques titres évocateurs : « La politique sociale du troisième Reich », « La Judéomanie », « L’Islam devant le National Socialisme », « Le Parti unique », rassemblant les écrits théoriques du dirigeant fasciste français Marcel Déat, « Combat pour Berlin » de Joseph Goebbels, l’ex-chef de la propagande du parti nazi allemand  et « Le Mythe du XXe siècle » d’Alfred Rosenberg, l’un des principaux théoriciens du IIIe Reich, etc….

 

Le Conseil Communal de Liège a fini par se ranger du côté de l’argumentation des AF liégeois et a ordonné la fermeture des lieux…..

 

Champagne !

nopasaranou8

Mons : sac d'embrouilles

Le conseil communal de Mons a voté lundi soir, à huis clos, la création d'une commission d'enquête sur un possible conflit d'intérêts mettant en cause un administrateur MR de la Régie communale autonome (RCA).

L'administrateur en question, par ailleurs conseiller communal MR, a revendu à la RCA, en 2005, un bâtiment commercial du centre-ville plus de trois fois le prix qu'il l'avait acheté 3 mois auparavant à un propriétaire privé (130.000 euros contre 40.000 euros).

Il apparaîtrait que cet administrateur savait avant d'acheter ce bien, que la ville de Mons allait acquérir une partie des bâtiment (Rue de la Clef). L'administrateur en question serait également propriétaire d'une affaire Horeca voisine...

jackpot

Chèque Logement

Les locataires et les propriétaires de certaines communes de Wallonie vont pouvoir bénéficier du chèque-logement et du chèque-travaux, a annoncé ce matin le ministre wallon du Logement, André Antoine.

Le principe consiste à accorder aux propriétaires, via une agence
immobilière sociale ou une agence de promotion du logement, une aide à la location. Pour le locataire qui bénéficie de la réduction de loyer, l'aide varie entre 50 et 100 euros par mois, selon ses revenus et la région dans laquelle se situe le bien. Le propriétaire peut pour sa part bénéficier d'un chèque-travaux pour rendre son bien salubre, équivalent à 30% du montant des travaux.

Les chèques ne peuvent être accordés qu'aux personnes à revenus
modestes ou en état de précarité, habitant dans les zones à forte ou très forte pression foncière, ou dans les zones franches urbaines. La mesure concerne 75 communes wallonnes.

2007-05_Droit-au-logement

 

Il serait également temps d'obliger les communes récalcitrantes à se tenir au quota imposé concernant le nombre de logements sociaux à fournir, ainsi que d'appliquer correctement la loi concernant les immeubles vides et laissés à l'abandon par leurs propriétaires qui visent à spéculer sur la montée des valeurs immobilières, en réquisitionnant ces immeubles et en les transformant en logements sociaux !