19/03/2008

Ce n'est qu'un au revoir...

 

Verhofstadt, c'est fini...On entend déjà les pleurs dans les chaumières wallonnes, du moins selon Bel-RTL, qui en fera une émission spéciale de son journal radio de 18 heures. Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce que l'ex premier ministre a réalisé d'exceptionnel durant son mandat et durant son intérim de 3 mois, qu'il n'hésite pas à en faire part.

Il y a quand même une qualité qu'il faut lui reconnaître, Numero Uno a été, est, un spécialiste de la mise au frigo. Incroyable ce qu'il a pu y mettre en plus de huit ans ! Le problème, c'est qu'après les dernières élections, les flamands ont ouvert la boîte à Pandore réfrigérée de l'ami Guy, avec les conséquences que nous connaissons. Tout ce que Verhofstadt avait remisé aux oubliettes politiques a été décongelé. Il faut donc bien reconnaître que la crise politique que la Belgique traverse et va encore traverser est en grande partie la conséquence de la gestion du pays par Verhofstadt.

Enfin que les aficionados de notre amateur d'olives toscanes national se rassurent, il y a fort à parier que nous entendrons encore parler de Numero Uno, d'abord avec son livre qu'il prépare pour le début 2009 sur les cultures européennes et puis l'année prochaine il y a les élections européennes...on parie ?

_19_kroll

Les commentaires sont fermés.