29/02/2008

Rendersnogoud s'énerve....

"Je commence à en avoir assez de l'attitude de certains responsables du CD&V. Je ne parle pas de la N-VA, la N-VA je ne m'en occupe même pas. Mais le CD&V, cela commence à bien faire", indique Rendersnogoud, avant de souligner qu'après la mise en place d'un gouvernement intérimaire et "l'engagement sur les deux étapes nécessaires, l'institutionnel et le Budget - on reçoit à nouveau des sommations. Et en plus des ordonnances de la part d'un parti qui n'est même pas capable de tenir ensemble ! Mais dans quel monde vit-on? Est-ce qu'il y aura une deuxième phase de la réforme de l'Etat ? On verra bien ! En tout cas, ça ne se passera pas comme Etienne Schouppe et Kris Peeters le pensent. ". 

 

 "Les rapports de force ont changé (...). Le CD&V nous dit: je veux le poste de Premier ministre pour Yves Leterme mais ça ne suffit pas, je veux quatre ministres. Pourquoi nous n'en aurions que trois ? Pourquoi ? Parce qu'on est francophones ? Les Flamands n'ont jamais que l'Intérieur, la Justice, les Affaires étrangères, la Défense et le poste de Premier.... Tout cela va être discuté".

 « Guy Verhofstadt est le meilleur Premier ministre que la Belgique ait eu depuis longtemps. Celui qui souhaite lui succéder doit d'abord remettre de l'ordre dans sa famille politique. Et faire des propositions. On les attend depuis 9 mois. Et le Grand Vizir Bleu d'ajouter encore qu'il ne donne plus que 51pc de chance de réussite à ce gouvernement. ".

Sauf ci c'est lui qui est préssenti comme premier ministre bien sûr...

_28fev08

25/02/2008

Birmanie : boycott des J.O.

L'opposition birmane a appelé  tous les citoyens du monde à boycotter les Jeux Olympiques de Pékin en raison du "soutien unilatéral" de la Chine à la junte militaire birmane.

L'appel explicite à "boycotter" les retransmissions télévisées, les produits dérivés des JO, ainsi que les "sponsors" pendant la durée des Jeux en août, a été lancé par la "Génération des étudiants de 88" qui regroupe des militants démocrates birmans ayant animé une première révolte il y a près de 20 ans contre les généraux. Si des militaires sont encore au pouvoir aujourd'hui en Birmanie, c'est grâce à l'appui du gouvernement chinois, "partenaire commercial majeur, fournisseur d'armes et principal défenseur" du régime birman sur la scène internationale et au Conseil de sécurité des Nations unies.

charliehebdon797260907dhv5

 

Le Chanoine Sarkozy et les bigots

Nicolas Sarkozy, chanoine honoraire de la basilique St-Jean de Latran à Rome, a fait parvenir un message de « félicitations » à quatre diacres catholiques traditionalistes...

Ce message a été lu à la fin de la cérémonie d'ordination de quatre diacres –  par l'abbé Philippe Laguérie, supérieur de l'institut traditionaliste du Bon Pasteur.

Mgr Laguérie a précisé que le président français a « confié le soin à son chef de cabinet » de souligner combien il avait été « sensible » à la nouvelle de ces ordinations et de transmettre « personnellement tous ses voeux et ses félicitations aux futurs diacres ».

Le Bon Pasteur, dont le siège est à Bordeaux, est une structure créée par le pape Benoît XVI en septembre 2006 pour ramener les disciples de l'évêque intégriste Marcel Lefebvre dans le giron de l'Eglise catholique.

La France est un des bastions des Lefebvristes qui célèbrent la messe en latin dite « tridentine » et refusent les enseignements du concile Vatican II sur la liberté religieuse et le dialogue inter-religieux.

Avant de réintégrer l'Eglise catholique avec l'institut du Bon Pasteur, l'abbé Laguérie a été de 1984 à 1997 le curé de l'église Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris, occupée illégalement par les intégristes depuis 1977.

Nicolas Sarkozy s'était déplacé le 20 décembre dernier à Rome pour recevoir le titre de chanoine d'honneur de St-Jean de Latran, la cathédrale du pape.

Le discours qu'il avait prononcé à cette occasion a provoqué une vive polémique en France. M. Sarkozy y a exalté les « racines chrétiennes de la France » et évoqué « les souffrances » provoquées chez les catholiques par la mise en oeuvre de l'instauration de la laïcité avec la loi de 1905.

sarkochanoinesarkozyfl6

Frameries : grève chez Electrabel

Les quelque 150 travailleurs d’Electrabel Frameries, l’une des plus grosses implantations du groupe, ont entamé ce matin une grève spontanée afin de marquer leur soutien aux négociateurs syndicaux, réunis avec la direction à Bruxelles. Un piquet de grève symbolique interdisait l’accès de l’entreprise.

Comme leurs confrères de la centrale nucléaire de Tihange, les travailleurs de Frameries entendent appuyer les revendications en vue d’améliorer les conditions salariales du personnel embauché sous nouveau statut. Depuis 2002, tout nouvel engagé dans une entreprise du secteur du gaz et de l’électricité perçoit en effet un salaire inférieur de 30 % à celui des anciens, dénonce la CNE. Cette situation toucherait près d’un travailleur sur trois à Frameries

tous_plumes_electrabel_grenpeace-050ec

24/02/2008

 

kant20et20dieu_1

"On tue un homme : on est un assassin. On en tue des millions : on est un conquérant. On les tue tous : on est un Dieu."
(Jean Rostand )

23/02/2008

Anne Morelli réveille le Mrax

 

Anne Morelli, administratrice du Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax), que l'on a connu plus combattante et plus militante, se réveille enfin, et  reproche au président du Mouvement, Radouane Boulhal "sa défense systématique de la religion musulmane".

Extrait de sa lettre adressée au Mrax :

Je vous avoue, que je me sens de plus en plus détachée de ce Mouvement auquel j'ai tant donné, car je ne me sens plus concernée par ses prises de position communautaristes, sa défense systématique de la religion musulmane et ses exagérations continuelles sur une soi-disant "islamophobie" menaçante. (...) Le Mrax apparaît à l'extérieur comme un groupement d'autodéfense utilisé par des musulmans avec quelques hommes liges extérieurs ».

Selon Radouane Boulhal, il s'agit là d'une attaque non fondée de la part d'une minorité laïcarde....

Une assemblée générale extraordinaire est convoquée ce samedi au Mrax, sur fond de tensions philosophiques.

arton58

22/02/2008

Reynders dans les problèmes

 

Promis juré : Yves Leterme deviendra Premier ministre le 22 mars prochain. Dans les rangs francophones, cela n'arrange pas tout le monde...

A Pâques, donc, un « nouveau » gouvernement, tout beau, tout frais, sortira des limbes.

« Nouveau », vraiment ? A ce stade, il est permis d'en douter : pourquoi le PS, appelé en renfort pour sortir de l'impasse dans laquelle était plongée l'orange bleue, se retirerait-il sur la pointe des pieds après avoir apporté sa pierre au dénouement de la crise. Il est donc fort probable que le gouvernement « définitif » sera effectivement composé, à partir du 22 mars, du MR, du PS et du CDH, ainsi que du CD&V et de l'Open VLD.

Cette perspective ruine définitivement les espoirs de Didier Reynders, de participer à un gouvernement fédéral sans l'ennemi socialiste et, qui sait d'en devenir le Premier ministre. Et ça doit lui rester sur l'estomac...d'ici qu'il se retrouve avec Leterme à l'hosto, il n'y a qu'un pas...

Ainsi, à peine apprenait-on que les « sages » s'étaient mis d'accord sur la régionalisation d'un premier paquet de compétences que Reynders qualifiait celui-ci de « symbolique ». Ce qui revient à agiter un chiffon rouge devant les Flamands...

On voit très bien ce qui « emmerde » Reynders : si Yves Leterme devait bel et bien hériter du sceptre de Premier ministre, en mars prochain, il y a fort à parier qu'il ne s'en délesterait pas si facilement, quelques mois plus tard. On peut évidemment imaginer que le climat gouvernemental sera tendu, d'ici aux élections régionales de 2009.

Ensuite, Didi craint comme la peste que sa « victoire » électorale de juin 2007 (il a coiffé plus que de justesse le PS en Wallonie) ne soit pas confirmée au scrutin régional de juin 2009. Imaginez un peu : lui qui a tout misé sur le déplacement du centre de gravité politique en Wallonie, incapable de monnayer, sur le terrain, une première victoire électorale (puisque le PS est, une fois de plus, présent aux affaires fédérales), et essuyant un revers au scrutin suivant !

Reynders sait ce qui l'attend : ni plus ni moins être lâché par les siens. Tant que le MR gagne sur le plan électoral, les troupes se tiendront tranquilles. Mais si le MR ne parvient pas à revenir au pouvoir en Wallonie et à Bruxelles, et s'il continue à être mis en difficulté par le "cartel PS-CDH" au fédéral, alors là, c'en sera trop : c'est toute la stratégie de Reynders qui aura montré ses limites. Et oui, plus qu'ailleurs en politique l'homme est un loup pour l'homme ....

_22_kroll_2