20/02/2008

Allocations de chômage trop élevées

Pour faire taire l’affirmation qui veut que les indemnités de chômage sont trop élevées et n’incitent pas les chômeurs à travailler ou que certains travailleurs touchent moins que des chômeurs (ce qui démontrent surtout que ce sont les salaires qui ne sont pas assez élevés), voici quelques chiffres :  

 

L’allocation maximale s’élevait en 2007 à 1.173 € par mois. Mais, et on oublie de le dire, très rares sont les personnes qui se situent à ce niveau d’allocation : 99% des chômeurs indemnisés demandeurs d’emplois perçoivent moins de 1.050 € par mois, 93% touchent moins de 950 €.  

 

Et surtout, il sont 84% à percevoir moins de 850 € par mois : 84% est donc, à quelques euros près, la part qui se situe au niveau ET en dessous du seuil de pauvreté. (Le seuil de pauvreté -822 € par mois pour un isolé- est le montant estimé comme étant le minimum vital pour ne pas sombrer dans la pauvreté.)  

Dans ces 84%, nombreux sont en effet ceux qui sont bien en deçà de ce seuil de pauvreté.

61% des chômeurs indemnisés demandeurs d’emplois touchent ainsi moins de 750 €,

44% moins de 650 €,

27% moins de 550 €,

22% moins de 450 € ,

13% moins de 350 €

Pire encore, les personnes qui demandent la dispense pour raison sociale ou familiale (article 90) doivent se contenter de 10 € par jour.

 

Chti'te citation.... Elio Di Rupo, : «  Le PS s’engage à ce que jamais on ne sanctionne un chômeur parce qu’il ne trouverait pas d’emploi ».

P03_6832chomeurs_dop41

Les commentaires sont fermés.