13/02/2008

Liberté de dessiner et de rire

POUR LA LIBERTE DE DESSINER ET DE RIRE

Onze journaux danois, dont les trois plus grands, ont publié ce matin, au nom de la liberté d'expression, une caricature du prophète Mahomet dessinée par un auteur qui était la cible d'un attentat, déjoué la veille par la police.


car

Parmi ces journaux figure le grand quotidien conservateur Berlingske Tidende qui a décidé pour la première fois de reproduire cette caricature controversée - la tête du prophète coiffée d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée - pour montrer, à l'instar des autres journaux, son refus de l'autocensure après les menaces de mort contre un dessinateur de la presse. "La liberté d'expression donne le droit de penser, de parler et de dessiner ce qu'on veut (...) et les projets terroristes n'y changeront rien", écrit le quotidien dans un éditorial. La police a arrêté mardi un Danois d'origine marocaine et deux Tunisiens qui projetaient d'assassiner Kurt Westergaard, l'auteur de ce dessin qui était l'un des douze caricatures de Mahomet publiées le 30 septembre 2005 dans le journal danois Jyllands-Posten.

i825850213-4vandeNadort

Les commentaires sont fermés.