08/02/2008

Uyttendaele : démocratie en péril

Marc Uyttendaele, déni de démocratie ou faillite d'un système ? 

Une fois de plus, voici une affaire qui démontre si besoin en est, d’une part que la tendance gauche-caviar qui dirige actuellement le PS n’a de socialiste que le nom., où les seuls vrais  socialistes sont les militants de base à qui d’ailleurs la direction du parti se garde bien de donner une once de pouvoir décisionnaire, qu’attendez-vous camarades pour réagir ?

 

D’autre part cette affaire démontre également qu’au niveau de la Belgique, il existe une tradition qui tolère les copinages et les passe-droits. pour une partie de nos édiles qu’il faut bien considérer comme une classe de privilégiés. On nous demande de limiter notre vitesse dans les grandes agglomérations pour cause de pollution et de particules flottantes dans l’air, mais que pouvons nous faire contre l’air nauséabond de notre démocratie qui se liquéfie ?

 

Certains pourraient sourire de cette triste comédie au scénario de bas étage  qui se déroule sous les yeux de citoyens qui ne participent à cette tartufferie quand temps que spectateur désabusé par la révélation  ad nauseam de la bassesse et de la médiocrité des gens de pouvoir, qui semblent mettre tout en œuvre pour se discréditer aux yeux du peuple, discrédit d’une nomenklatura qui n’en n’a nul besoin.

 

Messieurs les Seigneurs, quand apprendrez-vous que quand on brigue les échelons les plus élevés de la nation, on commence par donner l’exemple, en plus lorsque l'on se prétend socialiste...

 

Pour l’instant, on est loin du compte…..

Lismonde_0802

Commentaires

Croyez-vous sincèrement que le copinage et le passe-droit soit une tolérence au PS?N'est-ce pas plutôt une obligation du pouvoir d'en haut?

Écrit par : Le Dénonciateur | 08/02/2008

A Denonciateur Le pouvoir use...mais ces pratiques ne sont pas une exclusive du PS.

Écrit par : Figaro | 09/02/2008

Les commentaires sont fermés.