18/12/2007

Verhofstadt : et maintenant ?

Chronologiquement si on résume la situation dans laquelle on se trouve ce mardi 18 décembre, cela donne à peu près ceci :Reynders, donc le MR gagne les élections et claironne à qui veut l’entendre, càd, l’ensemble des médias, que la Wallonie va changer car ce sera enfin une Wallonie sans le PS !

Qu’en quelques jours un gouvernement sera composé, comprenant le CD&V/NVA, le VLD ainsi que le MR et le CDH.

 

Les semaines passent…les mois aussi…et Reynders continue d’affirmer qu’il est exclus de former un gouvernement où le PS aurait une place.

 

Puis il y a une dizaine de jours après 180 jours sans gouvernement…enfin quand je dis sans il nous en reste quand même quelques uns : la Région Flamande, la Région Wallonne, Bruxelles, la Communauté Française, la Communauté Flamande, sans oublié les germanophones…., (on se demande d’ailleurs ce que tout ces gens ont foutu pendant ce temps, alors que notre pays devient une anarchie économique, où seule règne encore l’ordre économique, la loi de la jungle de l’Euro, avec une augmentation sans pareille du coût de la vie et sans aucun garde-fou de la part de nos instances élues.), donc il y a une dizaine de jours Reynders change sont fusil d’épaule et décide unilatéralement que désormais le CDH est indésirable comme partenaire gouvernemental.

Certain que si c’était possible le président du MR se verrait bien gouverner tout seul….évidemment c’est plus facile ! Et puis après, pourquoi pas supprimer les élections ou appliquer le système Poutine que l’ami Sarko admire tant. (moins que le système Carla Bruni, bien sûr, ce qui est normal).

 Actuellement donc, Reynders tout en proclamant que l’Orange bleue reste la meilleure solution, il ne veut gouverner qu’avec le PS …comprenne qui pourra…

Ce matin Elio Di Rupo déclare qu’il ne participera à un gouvernement que si le CDH y participe, (après les affirmations du président du MR que si le PS veut du CDH, il faudra qu’il lui refile ses propres places de ministres), dans la matinée Joëlle Milquet après une entrevue avec Verhofstadt se sent indésirée par le Mr et refuse de participer à un gouvernement qui ne veut pas d’elle.

Cette après-midi après une réunion au sommet du PS, Elio Di Rupo a déclaré que puisque la participation du CDH est refusée par le MR, le PS ne participera pas non plus a la mise en place d’un gouvernement intérimaire et il réitère sa demande à Verhofstadt de faire ce qu’il faut pour que les trois grands partis francophones puissent gouverner ensemble….

 

On en est là….donc toujours nulle part….

Une chance c'est bientôt les soldes :

inventaireavantliquidation

(François Pirette à voir ce soir sur RTL-TVI à 20h20)
Verhofstadt aurait bien aimé offrir à Albert II un gouvernement pour la Noël, mais le Roi qui travaille à son discours de Noël se rend bien compte que là aussi ça va foirer, et du coup il a beaucoup de mal à trouver les mots juste pour la rédaction de son message traditionnel.....albert

Les commentaires sont fermés.