23/07/2007

Petit cerveau et vie normale

On peut mener une vie normale avec un "petit cerveau"

 

Des médecins de l'hôpital français de la Timone à Marseille décrivent dans le dernier numéro de la revue médicale britannique The Lancet le cas peu banal d'un homme menant une vie normale malgré un "cerveau quasiment absent" à l'imagerie.

Marié et père de deux enfants, ce français de 44 ans, employé du secteur public, s'est présenté à l'hôpital en 2003 pour un trouble de la marche. L'équipe du Dr Lionel Feuillet qui l'a pris en charge a diagnostiqué une hydrocéphalie non-communicante…

Pour le Dr Feuillet, ce cas de "discordance entre une imagerie très inquiétante et une vie quasiment normale" est "un message d'espoir". Des tests ont montré que l'homme avait un quotient intellectuel (QI) de 75. Un score qui est loin d'être optimal: il a été interprété comme étant "la limite inférieure de la normale" (théoriquement située autour de 80) par la neuropsychologue de l'hôpital. Mais il peut mener "une vie qu'on peut considérer comme normale", souligne le Dr Feuillet. "Même s'il a un petit handicap intellectuel", il n'a pas été gêné dans son développement, ni dans sa socialisation….

 

Ces français quand même...ils pensent toujours tout découvrir (la frite par exemple) mais il y a longtemps qu’en Belgique nous étions déjà au courant…on a le même chez nous et il va même devenir premier ministre !

 

leterme250

Yves "Forrest Gump" Leterme

Les commentaires sont fermés.