23/07/2007

Leterme : Les Wallons me cherchent

Yves Leterme se trompe d'hymne national et prend la Marseillaise pour la Brabançonne. Il rejette la faute sur les francophones : « Ils me cherchent. »

Ca tout le monde le sait, cela a fait le tour du net et vous pouvez le télécharger sur YouTube pour l’immortaliser.

Faut dire à sa décharge qu’en ce qui concerne l’histoire de la Belgique et la signification historique du 21 juillet nos édiles politiques se seraient tous faits recalés à l’examen….

 

Là où la chose devient plus sérieuse, c’est un peu plus tard dans la journée…

Lorsque Yves Leterme a accepté de commenter sa mésaventure sur la chaîne flamande VTM. Il a dit :

« J'ai des choses bien plus importantes à faire que ces foutaises (“flauwekul”) ». Et : « Je crois qu'ils me cherchent. Celui qui me cherche le paiera tôt ou tard. »

 

Lorsque le futur Premier de Belgique et donc de tous les belges parlent des « ils », s’agit-il de nous…les francophones de Belgique ???

 

Il faut dire que Leterme n’en est pas à sa première déclaration en ce qui concerne les francophones, il a déjà proclamé dans divers journaux :

 

1. « Les francophones ne sont pas intellectuellement aptes à apprendre le néerlandais ».

2. « La Belgique n'est pas une valeur en soi ».

3. « La nécessité d'avoir un gouvernement fédéral passe au second plan par rapport aux intérêts flamands. »

 

Un politicien flamand ayant une telle opinion de la moitié de la population belge est-il bien l’homme de la situation…et est-il bien raisonnable que le Roi l’ait désigné comme formateur et fort probablement futur premier ministre ?

Quels sont ses plans pour la Wallonie et jusqu’où nos propres élus wallons sont-ils prêtes à aller pour pouvoir participer à son gouvernement ?

 

 

_23_Kroll

 

Les commentaires sont fermés.