21/07/2007

Le Parlement reflet de la Société ?

En y regardant de plus près, vous êtes vous déjà demandé si le Parlement et a fortiori le nouveau Parlement reflétait la diversité de la société belge ?

 

Si on examine l’origine ethnique et le sexe de nos 190 élus directs (150 députés et 40 sénateurs) et que l’on compare avec l’ancienne législature, le résultat est négatif : les élus d’origine non européenne passent de 7 à 5 élus (dont 1 seul pour Bruxelles, ce qui est assez étonnant quand même) et le nombre de femmes parlementaires reste inchangé avec 35% (67 femmes) et ce malgré la parité légale obligatoire sur les listes.

 

Le nombre de femmes parlementaires flamandes est en légère augmentation (32% à 36,5%) alors que du côté francophone la tendance est  à la baisse. Autrement dit, les parlementaires francophones sont de plus en plus masculins et de moins en moins issus des minorités.

Cette domination masculine en politique serait-elle due, au fait qu la plupart des têtes de liste sont des hommes et que les femmes bénéficient de moins en moins du pot commun.

 

Aussi révélateur, la mixité sociale n’est pas non plus respectée. Le nouveau Parlement est dominé par des politiciens professionnels (56%), suivis des indépendants et des professions libérales (28%) et seulement deux ouvriers (1 SPA et 1 LDD).

 

Quant à l’échec des candidatures d’origine étrangère est lié à la stratégie d’attrape-voix appliquée par les deux familles gagnantes des élections : les oranges (CDH et CD&V) et les bleus (MR et Open VLD). Traditionnellement ce sont les rouges ey les verts qui mettent des candidats allochtones en place éligible et comme les socialistes ont largement perdus les élections, l’effet collatéral est retombé sur les candidats d’origine étrangère.  

rubon170

 

Les commentaires sont fermés.