05/07/2007

Dehaene désigné médiateur

Dehaene désigné médiateur par le Roi

24 jours sans gouvernement. Le Roi a chargé Jean-Luc Dehaene d'une mission de médiation et de négociation, afin d'ouvrir la voie à la désignation d'un formateur. L'ex-Premier ministre, spécialiste des réformes institutionnelles, a accepté. Il fera un rapport intérimaire au Roi mardi prochain.

 

Le nom de Jean-Luc Dehaene qui vient d'être désigné comme médiateur par le Roi circule depuis environ deux semaines pour cette fonction.

 

C'est à la demande du CD&V que cette piste a été lancée, les sociaux-chrétiens flamands ne voulant pas "brûler" trop vite Yves Leterme comme formateur. Dans un premier temps, le CD&V plaidait pour deux médiateurs et on citait alors outre Jean-Luc Dehaene, l'ancien ministre et député fédéral MR François-Xavier de Donnéa. Depuis, le CD&V a changé d'avis et n'avancait plus qu'un seul nom, celui de l'ancien Premier ministre.

 

Jean-Luc Dehaene, qui aura 67 ans en août, aura notamment pour tâche de voir ce qu'il est possible de faire en matière institutionnelle. A la différence d'Yves Leterme qui n'a jamais participé à une grande négociation communautaire, c'est une matière que M. Dehaene connaît particulièrement bien ayant négocié trois réformes de l'Etat. Il a en effet participé à celle de 1980 en tant que chef de cabinet du Premier ministre de l'époque Wilfried Martens. Ensuite, alors qu'il était ministre des Affaires institutionnelles puis Premier ministre, il a mené à bien celles de 1988 et de 1993.

 

Après la crise de la dioxine, le CVP a perdu les élections du 13 juin 1999 et a été rejeté dans l'opposition. Depuis, Jean-Luc Dehaene a quitté la scène politique belge sauf en tant que bourgmestre de Vilvorde. A ce titre, il s'est fait remarquer en étant un des mayeurs flamands qui refusaient d'organiser les élections parce que l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde n'était pas scindé.

 

La scission de cet arrondissement sera maintenant au coeur de l'imbroglio qu'il devra tenter de dénouer.

Jean-Luc Dehaene aura aussi pour mission de convaincre le cdH d'entrer dans une coalition orange bleue sans les verts.

 

Le Roi a chargé jeudi matin Jean-Luc Dehaene d'une mission de médiation et de négociation, afin d'ouvrir la voie à la désignation d'un formateur, a annoncé le Palais jeudi. Reçu en audience à la Clinique Saint-Jean à Bruxelles, M. Dehaene a accepté cette mission. Le Roi lui a demandé de lui faire un rapport intérimaire mardi prochain.

 

Divers-Cadeau

 

Les commentaires sont fermés.