04/07/2007

Reynders recalé !

Un négociateur, Dehaene(peut-être), succéderait à Reynders.

Didier Reynders remet aujourd'hui ses conclusions écrites au roi.

Quelle portée ont-elles ?

 

A mourir de rire : dans une brève communication devant les médias jeudi dernier, l'informateur avait assuré détenir rien moins que les « lignes de force du programme du prochain gouvernement » en matière socio-économique et sur les problèmes de société...

On avait cru entendre le président du MR, volontariste, soucieux de forcer le destin.

Car l'informateur, lui, s'était avancé un peu vite. Yves Leterme avait rappelé aussitôt : « Que je sache, le MR n'a pas la majorité absolue. » Et Joëlle Milquet avait rectifié elle aussi : « On n'est nulle part. » Ambiance et retour à la case départ.

 

Bref la synthèse n'a pas de Reynders n’a aucune d'assise politique, malheureusement pour Reynders s’il s’était s’agit d’un examen, il aurait été recalé et sans seconde session, numerus clausus oblige !!!. Le rapport de Reynders n’est pas le fruit  d'une négociation.

Pressentie, l'orange bleue n'est pas mûre !!!

 

D'où le passage par une nouvelle mission d'exploration.

Nommé par le Roi cette semaine, le négociateur vérifiera la compatibilité des programmes des formations de la coalition de centre droit, en particulier dans le domaine institutionnel.

 

_26_kroll

 

Les commentaires sont fermés.