25/06/2007

Charleroi : le CDH dit NIET à Van Cau & Cie

Le cdH a annoncé qu'il maintenait ses conditions à la participation à la majorité de Charleroi, lundi en début d'après-midi, après une rencontre avec le PS. Il réclame toujours le maïorat pour Jean-Jacques Viseur (photo) et l'éviction de Philippe Van Cauwenberghe du futur collège communal.

Inculpés exclus

A la sortie de la réunion, Jean-Jacques Viseur a précisé que l'accord tel qu'il avait été signé la semaine dernière était intégralement maintenu, ce qui supposait qu'aucun inculpé ne fasse partie de la future équipe. Selon lui, il ne s'agit pas, pour le cdH, de faire preuve d'intransigeance, mais bien du souci de former une équipe solide et qui ne court aucun risque.

Prendre ses responsabilités
Interrogé sur le risque d'affrontement que cela pouvait entraîner, face aux demandes du PS de voir Philippe Van Cauwenberghe intégré dans ce futur collège, Jean-Jacques Viseur a estimé que c'était "à chacun de prendre et d'assumer ses responsabilités, en faisant le choix entre les intérêts personnels et l'intérêt commun de Charleroi".

Eviter des élections
De son côté, l'informateur du PS, Paul Magnette, a confirmé le maintien du contenu du préaccord intervenu la semaine dernière. "Je vais maintenant retourner auprès du PS, expliquer la situation, rappeler que le PS dispose de sept échevinats, et que tout vaut mieux que d'aller à de nouvelles élections", a-t-il encore dit. (belga)

 

image002

 

18:18 Écrit par Figaro dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, viseur, ps, van cau, elio di rupo, ms, reynders, charleroi |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.